Les nouveaux enfants et leurs besoins spécifiques

Les « nouveaux enfants » et leur besoins essentiels spécifiques

Qui sont-ils ?

Les « nouveaux enfants » naissent dans notre monde de 3e dimension et apportent avec eux la conscience et les nouvelles énergies d’évolution vers la 5e dimension, puisque telle est l’actualité de notre Terre-Mère.
Ils représentent environ 90 % des bébés d’aujourd’hui, 60-70 % des enfants de 10 ans et environ la moitié des jeunes de 20-30 ans. Les précurseurs de cette catégorie d’êtres humains a commencé à naître sur Terre en petite proportion dans les années 60‑70, ce qui signifie qu’ils sont aujourd’hui  adultes.

Il est particulièrement important de les accueillir et d’essayer de les comprendre tels qu’ils sont afin de mieux les accompagner car ils peuvent se retrouver en très grandes difficultés et souffrances s’ils sont contraints de s’adapter à un système fondamentalement incompatible avec ce qu’ils sont.
Voici une approche des caractéristiques de ces nouveaux enfants, sachant évidemment que toutes ces caractéristiques ne se retrouvent pas forcément chez le même enfant, et que l’environnement dans lequel il grandit est déterminant pour sa pleine santé et son épanouissement.

Les 2 livres de Marie-Françoise Neveu (psychomotricienne, psychopédagogue, psychologue clinicienne, psychothérapeute holistique) décrivent très bien ces enfants, leurs dons mais aussi leurs difficultés et souffrances.

  • « Les enfants actuels » : le grand défi « cerveau droit » dans un univers « cerveau gauche » de Marie-Françoise Neveu, éditions Exergue.
  • « Enfants autistes, hyperactifs, dyslexiques, … » : Et s’il s’agissait d’autre chose ? » de Marie-Françoise Neveu, éditions Exergue.

Quelle est collectivement leur raison d’être ?

Ils sont les précurseurs de l’humanité en évolution. Ils ont une autre façon d’être et d’appréhender le monde. Ils viennent apporter la Conscience élevée du Cœur et leurs dons spécifiques sur Terre, pour faire évoluer nos sociétés et bâtir un monde plus respectueux de l’humain, de la Nature et de toute vie. Ce sont des êtres multi-dimensionnels et généralement conscients de l’être (mais pas tous).
Leur différence, lorsqu’elle est très mal comprise, pose souvent pas mal de difficultés à leurs parents, enseignants, etc…  Pourtant, ils ont un énorme besoin d’amour et de protection/sécurisation, car ils sont généralement d’une très grande sensibilité.

Comment les reconnaît-on ?

Certains ne se repèrent pas et grandissent bien dans leur environnement : discrets, bien intégrés. D’autres se font repérer parce-qu’ils se distinguent clairement, sont même quelquefois dérangeants ou déstabilisants pour les autres, car ils ont :

  • Une intensité de présence, qui se lit surtout dans leur regard ou dans leurs paroles.
  • Un niveau de conscience (donc de connaissance, de maturité et de sagesse) très surprenant pour leur âge.
  • Un amour et un respect profond de la Nature et de la Vie (des cristaux, arbres, animaux et humains… fiables).

A l’école, lorsqu’ils ne parviennent pas à adapter ce qu’ils sont aux méthodes en vigueur, ils se font surtout repérer pour ce qui est « étiqueté » comme :

  • Hyperactivité (ou précocité difficile à gérer)
  • Déficit d’attention
  • Hyper-émotivité

Quelles sont leurs caractéristiques et compétences spécifiques ?

  • Un niveau de conscience et vibratoire très élevé (conscience du cœur et de l’Unité), donc un sens inné du spirituel et du sacré et de l’interdépendance de toutes vies.
  • La plupart ont conscience d’être sur Terre pour une mission : beaucoup sont des créatifs ou des thérapeutes innés, d’autres sont des éveilleurs ou des passeurs. D’où leurs centres d’intérêt très sélectifs.
  • Une intensité de présence (qui se lit surtout dans leur regard et leurs paroles)
  • Le clair-ressenti et l’intuition innés.
  • Des connaissances innées qui leur donnent maturité, pertinence, sagesse.
  • Une pensée globale, intuitive, très rapide, fluide en images et couleurs (cerveau droit), qui explique hyperactivité et déficit d’attention lorsqu’ils sont contraints de travailler dans un système d’éducation linéaire « cerveau gauche » pour lequel ils ne sont absolument pas faits.
  • Une qualité d’être intègre. Incapables de mensonge ou de caprice, ils sont vrais et disent ce qui est. Ils ne comprennent ni ne supportent le mensonge et l’injustice chez les autres, surtout que beaucoup d’entre eux lisent nos pensées, émotions et notre aura (plan éthérique). Nos contradictions sont pour eux source de confusion et d’insécurité.
  • Une hyperactivité avec des centres d’intérêt marqués et sélectifs ou au contraire un repli sur soi (voire une fuite de leur corps).
  • Une grande empathie
  • Une hypersensibilité (sensorielle et émotionnelle). Souvent perméables aux émotions des autres (« éponges »), l’impact émotionnel chez eux peut être multiplié par 5 à 10, ce qui nécessite une gestion spéciale des émotions et des trop plein émotionnels.
  • Des dons et talents hors normes, par exemple la télépathie ou la « lecture » du plan éthérique et des plans subtils.

Quels sont leurs principaux défis ?

  • Bien s’incarner, c’est-à-dire habiter pleinement leur corps et rester bien ancré énergétiquement à la Terre, et garder confiance dans leurs ressentis et intuition. Les enfants les plus en difficultés sont ceux dont l’âme refuse de s’incarner pleinement, par peur de perdre leur connexion avec leur « famille de lumière ».
  • Apprendre à bien gérer leur énergie physique et psychique et à se protéger.
  • Apprendre à bien gérer leur hypersensibilité sensorielle et émotionnelle.
  • Comprendre le fonctionnement de ceux qui ne sont pas comme eux et celui des structures et systèmes en vigueur, et s’adapter mais sans se renier ni se sacrifier.

Quels sont leurs besoins essentiels spécifiques ?

  • Sécurisation : être rassurés et entourés d’adultes fiables, de confiance, qui ne mentent pas et dont les actes sont conformes à leurs pensées et paroles.
  • Protection : savoir protéger leur énergie, garder confiance en leurs ressentis corporels et leur intuition et suivre leur guidance intérieure.
  • Vivre leur reliance : beaucoup de temps libre pour soi, silence, méditation, reliance intérieure au Vivant et aux plans subtils.
  • Besoins énormes de ressourcement : contacts fréquents avec la Nature, les arbres et activités de plein air, de jardinage…
  • Besoin d’action et de mouvement, de s’investir dans des activités.
  • Gestion de leur énergie pour bien habiter leur corps : ancrage énergétique,  canalisation de leurs énergies, organisation libre. Yoga intériorisé (asanas, pranayama et yoga nidra) pour ressentir leur corps de l’intérieur et apprendre à utiliser leur respiration de façon consciente ; amélioration de leur motricité fine.
  • Toutes les activités de perceptions sensorielles et les travaux manuels avec de la matière (cuisine, modelage…)
  • Gestion de leur énergie psychique : recentrage régulier pour une juste « concentration/ expansion » ; prévention de la dispersion psychique. Le coloriage de mandalas leur permet de conserver ou de restaurer leur ordre psychique. Les jeux « ouverts », sans règles, leur conviennent mieux et leur permettent d’exprimer leur imagination.
  • Gestion de leur hypersensibilité, de leur perméabilité aux émotions des autres, des trop plein émotionnels.
  • Besoin de sens, de cohérence. Ils deviennent facilement rebelles quand on leur demande de faire quelque chose qui n’en a pas du tout pour eux.
  • Besoin++ d’amour, de joie et d’harmonie.
  • Notamment besoin beaucoup d’amour pour comprendre le mode d’emploi « cerveau gauche » de la Terre et trouver le moyen d’y vivre et d’apporter leur contribution (qu’ils trouvent généralement tout seuls).

Beaucoup sont en difficultés et en (grande) souffrance, pourquoi ?

Compte tenu de ce qu’ils sont (pensée globale, rapide, intuitive ; intégrité ; besoins spécifiques de gestion, de reliance et de ressourcement pour être en santé), il est facile de comprendre qu’ils sont en difficultés et souvent en souffrance vis-à-vis des méthodes classiques d’éducation, d’apprentissage, de travail et de santé.
A l’école, au mieux, ils s’ennuient et ça conduit au repli sur soi (dépression, autisme…) ou perturbent toute la classe car ils ne restent pas en place.
Au pire, ils se suicident ou « pètent les plombs » (et la seule réponse actuelle est malheureusement Ritaline et/ou psychiatrie) ! Ce qui relève de la « non-assistance à personne en danger et en grande souffrance » parce qu’extérieurement ils sont « contenus » mais intérieurement, ils sont encore plus angoissés et dévastés parce que ces médicaments les coupent de la seule chose vraiment essentielle pour eux : la reliance à leur Source, celle de leur Etre supérieur ! Leur principal  besoin essentiel à ce moment là serait tout simplement de les reconnecter à la Terre (ancrage énergétique).
Tous nos systèmes sont totalement inadaptés à ce qu’ils sont et à leurs besoins essentiels.

Comment s’expriment leurs difficultés et souffrances ? Principalement :

  • Hyperactivité et déficit d’attention
  • Angoisse profonde
  • Tout ce qui est étiqueté « dys » : dyslexie, dyspraxie, dysoralité sensorielle…
  • Autisme
  • Maladies orphelines et/ou auto-immunes, allergies
  • Anorexie – boulimie
  • Dissociation ou schizophrénie
  • Ce qui est étiqueté « Trouble bipolaire » = gros déséquilibre énergétique
  • Délinquance, drogues
  • Suicide

Mieux comprendre pour les accompagner

Les rapports d’autorité stricte ne fonctionnent pas avec eux. Si leur entourage est dans l’amour bienveillant, ça se passe généralement plutôt bien. Quelquefois, il faut beaucoup d’écoute bienveillante pour réussir à se comprendre mutuellement. Ils ont tout d’abord besoin de se reconnaître et d’être reconnu dans leur différence, et de donner du sens à ce qu’ils vivent ou à ce qu’on leur demande de vivre. Ensuite il convient de trouver avec eux le juste milieu entre ce qui est demandé par les autres et acceptable/gérable pour eux et établir des « contrats » et les respecter ; ils ont le sens des responsabilités et respecteront les « contrats » si les adultes autour d’eux sont fiables.

Par exemple, il est impératif de comprendre que la concentration telle qu’on l’entend habituellement est souvent impossible pour eux ou se fait au prix d’une grande souffrance. En fait, ils ont une pensée à 2 niveaux voire plus et leurs conditions optimales de travail peuvent être de « poser leur mental » sur une musique ou sur leur corps en mouvement et simultanément, leur « pensée cerveau droit » travaille selon son organisation propre en aléatoire.
Pour illustrer simplement, leur pensée en flux ressemble à l’organisation « internet » (en plus créative) et à l’école, on leur demande de lire un livre mot après mot !
Donc, à tester mais je pense que le mieux c’est de leur donner un objectif, vérifier que c’est OK pour eux et les laisser s’organiser librement pour l’atteindre.

Côté santé, ce sont des êtres subtils, d’une très grande sensibilité.
Ils ont besoin de beaucoup d’amour, de toucher.
S’ils refusent ou demandent certains aliments, ou s’ils s’abstiennent de manger de temps en temps, c’est parce qu’ils suivent leur guidance intérieure. Tant qu’ils ne perdent pas leur joie, pas d’inquiétude.
Beaucoup d’entre eux sont conscients de pouvoir se soigner eux-mêmes c’est-à-dire de rétablir l’équilibre et l’harmonie dans leur corps, s’ils l’habitent bien (auto-traitements). Ils soignent aussi les animaux de façon innée avec leur énergie.
Des soins très accessibles et faciles à mettre en œuvre parce qu’ils sauront choisir eux-mêmes ceux dont ils ont besoin : couleurs thérapeutiques à respirer ainsi que le prana et certaines odeurs, sons/musiques thérapeutiques, cristaux et minéraux…
Sinon, la médecine la plus appropriée pour eux est une médecine holistique et douce, qui stimule simplement de façon subtile leurs processus d’auto-guérison : fleurs de Bach, homéopathie, thérapies énergétiques et vibratoires, shiatsu, …

Côté activités, en plus de contacts fréquents avec la Nature (chaque jour si possible), ils ont besoin de s’investir très tôt dans une activité en phase avec leurs centres d’intérêt ou leur mission de vie. En suivant leur intuition, ils trouveront eux-mêmes vers quoi aller ou ça va faire tilt en rencontrant une personne ou activité.
Pour les créatifs, il est impératif pour leur épanouissement de leur proposer des activités créatives et créatrices. Ils sauront choisir.
Pour les thérapeutes, les laisser s’occuper des animaux ou de la nature, et faire des recherches sur internet sur leurs sujets de prédilection.
Pour tous, des activités régulières d’expression totalement libre de leur être sont indispensables à leur équilibre et santé : chant, danse, peinture, sculpture, écriture….. tout cela sans consignes, juste laisser émerger ce que leur être a envie/besoin d’exprimer.

La période adolescence ou « jeune adulte » se passera sûrement beaucoup mieux s’ils sont impliqués dans des activités pour lesquelles ils se sentent faits et il conviendra de les accompagner dans la mise en œuvre de leur créativité et projets.

Einstein a dit : « Aucun problème ne peut être résolu
sans changer le niveau de conscience qui l’a engendré »

Avec leur pensée globale systémique (qui comprend facilement les interactions et l’interdépendance de tout ce qui vit) et leur Conscience de l’Unité du Coeur, ces enfants, adolescents et adultes ont toutes les clés pour apporter des solutions durables à toutes les problématiques de notre Terre et bâtir le monde dans lequel nous aspirons tous à vivre.
Alors prenons soin d’eux et encourageons-les !

Écrit par Corinne TUAL pour Flamme de Vie © janvier 2014 maj juin 2021
Flamme de Vie, catalyseur du changement positif pour l’humain

Cet article a été publié dans Comprendre pour accompagner et taggé , , , , , , , , . Sauvegardez ce lien.

2 réponses à Les nouveaux enfants et leurs besoins spécifiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.