Le système énergétique

Le système énergétique global du corps humain

L’humain est un système énergétique global composé d’un corps physique (le plus dense) et d’un système plus subtil fait d’un ensemble de corps énergétiques, de chakras et de canaux. Dans cette présentation, système énergétique = système énergétique subtil, méconnu en Occident et sans lequel pourtant le corps physique ne pourrait exister.
En approche holistique ou globale Corps-Esprit comme dans les médecines traditionnelles millénaires (médecine chinoise, médecine indienne-ayurvédique, médecine tibétaine…), le yoga et la plupart des thérapies alternatives modernes, toute action visant la santé implique obligatoirement le système énergétique. Faisant partie de la dimension subtile de l’humain, le système énergétique est relié à toutes les fonctions physiques et psychiques ; il est merveilleusement organisé de façon à permettre la circulation des souffles subtils, c’est-à-dire de l’énergie vitale (prana) et des « informations conscience » dans tout l’être, jusqu’au coeur de l’ADN.
C’est pourquoi en agissant sur le système énergétique, il est possible d’œuvrer au rétablissement de l’équilibre dynamique et harmonieux dans le corps global (condition de la pleine santé), la maladie ou accident de santé étant le résultat manifesté d’un déséquilibre intérieur issu de plusieurs facteurs, par exemple d’une accumulation de perturbations, blocages, conflits intérieurs, etc. Les soins visent à porter remède en remontant autant que possible aux causes et source de la douleur, du blocage…

7 corps subtils indissociables du corps physique

Outre le corps physique, notre corps global se compose de 7 corps subtils :

3 corps inférieurs davantage reliés au corps physique :
Le corps éthérique : double de notre corps physique dans une dimension plus subtile (avec organes).
Le corps émotionnel – siège de toutes nos émotions
Le corps mental – siège de notre système de croyances
1 corps intermédiaire : le corps astral – toutes les mémoires de notre Être (inconscientes, karmiques)
3 corps supérieurs davantage reliés à l’Esprit (corps spirituels)

Les maladies naissent dans les corps subtils avant de s’inscrire dans le corps physique. Le corps éthérique est le dernier rempart avant que la maladie ne se manifeste dans le corps physique. Certains soins énergétiques permettent de diagnostiquer l’état de santé des corps subtils, de les nettoyer des cristallisations et pollutions, de les rééquilibrer/harmoniser, de les nourrir énergétiquement afin de restaurer une circulation énergétique et une vitalité optimales.
Vitalité, prévention santé mais aussi soutien de tout processus d’auto-guérison.

7 chakras principaux et de multiples chakras secondaires

Les chakras (ou roues/vortex d’énergie) ont un rôle essentiel dans le processus global de Vie. Ils captent l’énergie vitale (prana), permettent les échanges énergétiques entre le corps physique et les corps subtils, pilotent directement l’ensemble du système endocrinien et indirectement agissent sur les organes, les fonctions vitales physiques et psychiques. Les chakras principaux sont au nombre de 7 ; voici une description succincte de leur activité :

  1. Chakra racine ou de la base : au niveau du périnée. Il est relié à la sécurité, à la survie. Il agit sur l’arbre urinaire, les organes génitaux externes, les membres inférieurs, les défenses immunitaires, les fonctions d’élimination, les glandes surrénales.
  2. Chakra sacré ou hara : 3 cm sous le nombril. Il conditionne notre réserve d’énergie vitale et est associé aux reins, à l’appareil urogénital et aux organes reproducteurs (ovaires, testicules). Centre de la sensualité, de la sexualité, de l’envie, de la créativité, de la joie de vivre mais aussi de la force mentale.
  3. Chakra du plexus solaire : au creux de l’estomac (plexus solaire). Siège des émotions et de l’affirmation de soi. Relié à l’estomac, au foie, à la vésicule biliaire et au pancréas.
  4. Chakra du cœur, au plexus cardiaque, au centre de la poitrine. Centre de l’amour inconditionnel (ouverture du cœur). Il est relié au thymus, au cœur, aux poumons, à la respiration, à la circulation sanguine et aux bras.
  5. Chakra de la gorge : au creux du cou. Centre de la communication et de l’expression de soi. Il est relié aux glandes thyroïde et para-thyroïde, à la gorge (larynx)…
  6. Chakra du 3e œil : entre les 2 sourcils. Centre de la conscience et de l’intuition, il correspond aussi à l’inspiration et à l’éveil spirituel. Il pilote la glande pituitaire ou hypophyse et coordonne toutes les glandes endocrines. Il est aussi relié à la zone cérébrale inférieure, aux yeux, au nez, aux oreilles.
  7. Chakra couronne : au sommet de la tête. Il correspond à la spiritualité, à la connaissance, à la sagesse, à la méditation. Il est relié à la glande pinéale et à la zone cérébrale supérieure.

L’encombrement ou la faiblesse d’un ou plusieurs chakras a des répercussions directes sur les fonctions physiques et psychiques associées. L’état des chakras peut être diagnostiqué lors d’un soin énergétique spécifique. Selon les besoins identifiés, les chakras peuvent alors être nettoyés/désencombrés, stimulés/dynamisés, harmonisés. Les répercussions du soin sur l’amélioration de la vitalité et/ou un processus de guérison sont très rapides.
Vitalité, prévention santé mais aussi soutien de tout processus de guérison.

Les canaux de circulation de l’énergie vitale (nadis) se composent :

  • d’un canal central Shushumna (axe de la colonne vertébrale jusqu’à la tête) et de 2 canaux latéraux de chaque côté du canal central : Ida et Pingala
  • de 12 méridiens principaux ou canaux énergétiques (certains yin, certains yang), chacun étant relié à une fonction vitale : cœur, foie, estomac, rein, vessie, poumons, intestin grêle, gros intestin, etc.
  • de dizaines de milliers de canaux plus subtils pour nourrir chaque parcelle de notre être jusqu’au coeur de l’ADN.

Le shiatsu et l’acupuncture, par exemple, permettent de travailler au rééquilibrage énergétique, respectivement par digipressions ou aiguilles, sur certains points énergétiques des méridiens, selon le diagnostic préalablement établi.

Circulation énergétique optimale = pleine santé

Notre système énergétique subtil et l’intelligence de Vie présente dans chacune de nos cellules permettent la nourriture incessante de notre être en énergie vitale (prana), la circulation des souffles subtils et l’harmonisation énergétique dans notre corps global. Par exemple, selon l’heure du jour ou de la nuit, le flux principal d’énergie vitale circule successivement dans les méridiens (marées énergétiques), selon un ordre très précis et immuable.
La pleine santé correspond à un équilibre dynamique et harmonieux de notre corps global incluant notre corps physique et l’ensemble de notre système énergétique subtil. Si l’énergie vitale ne circule plus correctement par endroits, des ensembles de cellules peuvent dysfonctionner, être en souffrance, se détériorer, mourir…
Nous pouvons, sous l’action de notre émotionnel et mental principalement, créer des blocages énergétiques, des vides d’énergie, des conflits intérieurs etc qui perturbent ce bel équilibre, …
Les soins énergétiques approfondis remédient à ces blocages, détériorations et dysfonctionnements en remettant l’énergie en mouvement, en nettoyant/dépolluant, et en donnant aux cellules l’information énergétique dont elles ont besoin pour s’auto-guérir et revenir à l’équilibre dynamique et harmonieux caractérisant leur pleine santé.

Il est aussi possible d’aller explorer, apporter et faire circuler l’énergie et donc « soigner », … n’importe quelle partie de notre corps global avec la respiration consciente car elle permet de relier toutes les dimensions de notre être. En effet l’énergie vitale suit le souffle conduit par la conscience. En conséquence, si nous respirons en conscience avec le ressenti, nous pouvons conduire le souffle et « respirer » dans n’importe quelle partie du corps (dans la colonne vertébrale par exemple), conscientiser cette partie de notre corps et l’énergétiser, ressentir nos chakras, ressentir la circulation de l’énergie dans le canal central et les 2 canaux latéraux, et avec de l’entraînement expérimenter encore plus finement.