Réconciliation intérieure

La Réconciliation en Soi, l’enjeu de toute une vie

Quelle est votre aspiration la plus profonde ?

Parmi ceux qui ne s’aiment pas, qui ne sont jamais vraiment satisfaits, qui vivent au quotidien le stress, les tensions et l’agitation liés à leurs craintes, espoirs, attentes, attachements et exigences incessantes, qui n’aspire pas à :

  • Cesser enfin la lutte, intérieure et extérieure, et déposer les armes ?
  • Connaître une paix profonde et durable, indépendante des événements ?
  • Apprécier pleinement le simple fait de vivre ?
  • Se sentir réconcilié avec soi-même et avec la Vie ?
  • Vivre enfin ce qui fait sa Joie ?

Un monde vraiment meilleur, comment ?

Si comme moi vous rêvez d’un monde meilleur, sachez que l’extérieur (individuel et collectif) reflète simplement notre intérieur (individuel et collectif), et vice versa.
Et qu’il est inutile d’espérer la paix extérieure, la solidarité… tant que la paix et la réconciliation intérieures ne sont pas établis en nos cœurs.

Les conflits extérieurs (guerres, attentats, disputes…) font simplement écho à nos divisions, intransigeances et conflits intérieurs.
Le manque de respect de notre Terre nourricière et de la Vie reflète le manque de respect profond envers nous-même et nos besoins essentiels.
Le racisme et le manque de tolérance entre peuples, religions, catégories sociales, voisins… met simplement en lumière le manque d’amour et d’acceptation-ouverture en chacun.

En effet, lorsque nous sommes en paix profonde et en harmonie avec nous-même, impossible d’être en conflit avec qui que ce soit. L’autre peut juste éventuellement nous déranger sur l’instant en étant le miroir de quelque chose qui demande à être visité en nous, et que nous ne voyons pas directement.
Lorsque nous nous respectons profondément et sommes à l’écoute de notre corps global, de nos besoins fondamentaux et de nos aspirations profondes, nous ne pouvons faire autrement que de respecter la Vie dans toutes ses manifestations et expressions.
Et si nous sommes en paix et reconnaissants à nos parents, nos lignées ancestrales et leurs apports dans nos gênes, nos mémoires et nos vies, si nous nous autorisons à exister pleinement, à faire nos propres choix, à exprimer totalement qui nous sommes et ce que nous portons en nous (sans nous limiter au conformisme social), alors nous accordons de fait le même droit aux autres de vivre et d’exprimer pleinement qui ils sont.

Réconciliation intérieure : chemin vers notre Soi

Si vous n’expérimentez pas encore ce bonheur, c’est que votre conscience est limitée par votre mental conditionné, lequel a fabriqué un Moi ou égo (ou personnage social). Ce mental fonctionne selon le modèle du cerveau gauche (penser en mode intellectuel, analyser, trier, compter, formuler des phrases…) Mais il est limité à des fonctions bien spécifiques et est totalement inapte à comprendre le Vivant et donc l’humain 4dimensions, la Nature, les liens et interactions systémiques de causes, conditions et d’effets réactualisés à chaque milliseconde (lui qui fonctionne en mode séparé et linéaire !). Il induit donc en vous une compréhension totalement erronée de vous-même et de la Vie, qui est pourtant le fondement de vos actes et comportements au quotidien.
Dans ce mode, vous vivez dans les tensions, complications, peurs, souffrances, exigences, tentatives de contrôle, illusions de perfection, … en dehors de la réalité de l’instant présent, qui lui est toujours neuf, intemporel et imprévisible.
En raison de vos peurs, blessures, souffrances, vous vous êtes construit des « cuirasses de protection » qui vous coupent de vous-même autant que des autres. Burn-out, autres épuisements physiques-psychiques et « pétages de plomb », anorexie mentale sont quelques-unes des maladies « excès du mental » découlant de nos exigences de soi-disant perfection, besoin de contrôle et donc stress.
En effet, dans le mode mental, acceptation, transformation positive, résolution des problèmes, réconciliation, pardon, guérison de tout l’être sont impossibles. L’égo et son intellect sont totalement impuissants dans ces domaines.

Si vous acceptez enfin de ralentir, de vous détendre régulièrement en profondeur, vous pouvez ressentir directement et simplement en vous votre Présence consciente illimitée qui englobe tout, y compris votre mental. Elle agit en harmonie avec les lois universelles de la Vie, donc de l’Amour inconditionnel. Vous pouvez progressivement, à travers votre corps, par l’intériorisation, le ressenti, les autres outils de perception et communication de l’Être…, acquérir une compréhension directe de vous-même, puis des autres, de la Vie, de sa justesse et cohérence. Abandonnez-vous à votre Soi-âme, suivez votre guidance intérieure et votre vie deviendra simple, légère, joyeuse…

Au moment de votre mort, vous saurez que la seule chose essentielle pour aborder en paix le Passage sera la réconciliation intérieure, honorant vous-même et votre vie telle qu’elle a été. Cet état de grâce que nous pouvons vivre dans ce lâcher-prise ultime, il est juste dommage de ne pas le connaître plus tôt, de ne pas nous alléger de nos complications et fardeaux pour pouvoir vivre pleinement et célébrer la Vie par une gratitude de chaque instant.

Rejets, conflits intérieurs et le but de notre vie

Chacun de nos jugements (envers nous-même ou autrui) provient de la Peur, énergie de Séparation.
Les aspects de nous que nous rejetons cachent en réalité nos plus beaux trésors (nos plus beaux potentiels de lumière et cadeaux de la Vie) : ce sont nos plus grandes peurs, nos plus grandes blessures et souffrances, ceux qui auraient le plus besoin que nous leur tendions la main, que nous les accueillions dans notre Amour.
Derrière chaque douleur (énergie bloquée), chaque peur (énergie de séparation) se cache un message plus profond qui se révèle puis se libère si la douleur ou la peur est pleinement accueillie et reconnue en conscience.

Derrière chaque émotion dite négative se trouve une souffrance ou une peur ; l’accueillir c’est permettre sa libération-transmutation.
Exemple : Une personne agressive ou en colère. Chaque colère cache une peur-insécurisation profonde ou une souffrance. Si la personne en face a beaucoup de peurs en elle, elle ne peut (en mode mental) accueillir la colère ou l’agressivité de l’autre.
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, cette situation est pourtant une invitation bienveillante de la Vie pour inciter l’autre à sortir de ses peurs (en se reliant à sa Présence consciente).

Tout ce qui demeure irrésolu en nous, les blessures profondes, les mémoires conscientes et inconscientes qui forment tensions et nœuds dans notre corps, devra un jour ou l’autre être pacifié, purifié, transmuté, libéré par l’énergie du pardon, par nous-même en cette vie, ou ultérieurement, ou par voie transgénérationnelle.
Rien ne se perd dans l’univers (loi universelle de la Vie).

Parmi les choses les plus préjudiciables que vous pouvez faire à vous-même, ces deux-là arrivent en tête et sont un chemin assuré vers l’accident de santé majeur :

  • Vivre à l’encontre de vos aspirations profondes (celles de votre âme), les ignorer malgré des signes très clairs
  • Vous renier en vous conformant sans cesse à votre entourage plutôt que d’oser exister en tant que « qui vous êtes vraiment et ce que vous portez en vous »

Nous portons tous en nous une blessure primordiale à guérir (blessure de l’âme) ; La guérir est le plus grand défi de notre vie.
Notre blessure, qui révèle aussi notre don unique, est notre clé d’ouverture à l’Amour inconditionnel et aux facultés d’auto-guérison de tout l’être.

Dualité à transcender – Chemin d’unification et d’harmonie

La dualité de notre monde actuel s’exprime en chacun par les 2 énergies qui nous constituent, énergies masculine (yang) et féminine (yin), qui correspondent aussi à des qualités différentes. Ces 2 aspects de Soi sont destinés à être réconciliés et en harmonie. Ils sont notamment en lien avec nos lignées ancestrales masculine (celle du père) et féminine (celle de la mère). Nos parents sont ce qu’ils sont ; ils ont fait eux-mêmes ce qu’ils ont pu, ce qui leur semblait juste avec leur propre histoire, bagage et leurs propres souffrances et peurs, car tout a une raison d’être, même si nous ne le comprenons pas. Donc, même vous avez souffert de leurs comportements envers vous, il est essentiel (pour vous) d’aller vers la réconciliation de votre féminin et/ou masculin en leur pardonnant.

Notre enfant intérieur, c’est à la fois l’enfant que nous avons été mais aussi la partie de nous la plus pure, la plus vulnérable, celle aussi qui nous connecte à l’insouciance, la joie, le plaisir de jouer, la créativité, les facultés de régénération…
Je vous invite vivement à rencontrer en vous votre enfant intérieur, à le reconnaître et le laisser s’exprimer, à le rassurer vis à vis de ses peurs, à le réconforter, à le consoler de ses chagrins, à guérir ses blessures, et à répondre le plus souvent possible à ses invitations d’insouciance, de jeux, à partager sa joie. C’est le chemin de votre guérison la plus profonde, de votre régénération.

Autre défi de la dualité : quelles que soient les apparences et votre histoire, votre mari/femme ou conjoint/conjointe est avant tout votre partenaire d’évolution. Vous avez été attirés l’un par l’autre en raison des possibilités d’évolution mutuelle que permet votre couple. C’est aussi la raison pour laquelle les couples se défont beaucoup plus actuellement, en cette période de grande Evolution Terre-Humanité.

La démarche de pardon à soi et à autrui est essentielle : elle permet de se libérer des liens de souffrance avec des personnes et situations passées ; pour être effectif, définitif et libérateur, le pardon doit bien entendu se faire au niveau du Cœur (pardon mental inopérant).

Quelques repères sur le chemin de réconciliation-pardon-guérison :

  • Accueillez toutes vos facettes, avec le Coeur et sans jugement
  • Reconnaissez en vous votre Présence consciente (votre âme), votre masculin, votre féminin, votre enfant intérieur… et laissez-les s’exprimer en vous
  • Accueillez vos émotions et peurs : laissez les être simplement, vous traverser sans complication mentale. Tout a une raison d’être !
  • Faites la paix en vous-même et si possible avec vos lignées ancestrales
  • Utilisez sans modération envers vous-même les merveilleux outils de l’Amour inconditionnel : la bienveillance, l’attention à soi et le prendre soin, l’indulgence, la tolérance, la douceur, la tendresse, le pardon à soi, la gratitude…

Vous l’aurez compris, la véritable Réconciliation avec soi-même, sa vie, la Vie et la libération intérieure des liens souffrants du passé par le pardon ne peuvent se faire dans votre mental mais seulement en vous connectant à votre Corps-Coeur-Esprit.

A vous de choisir (ou non) ce beau chemin d’unification, sachant que les non-choix sont aussi des choix, et comme vous le savez, chacun finit par récolter en fonction de ce qu’il a semé.

Meilleurs souhaits sur le chemin de votre Cœur et de l’Unité  !

Écrit par Corinne TUAL pour Flamme de Vie
© avril 2015 actualisé déc 2016 et déc 2019
Flamme de Vie, vers le meilleur de soi… et tous les possibles

 

 

 

Cet article a été publié dans Accompagner le changement et taggé , , , , , , , , , , . Sauvegardez ce lien.

Une réponse à Réconciliation intérieure

  1. CLERET dit:

    Merci Corinne de ta belle synthèse qui est aussi un beau rappel à soi même

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *